Protection de matériaux en bois

Des matériaux dérivés du bois à grande surface sont de plus en plus utilisés dans le secteur du bâtiment : aggloméré, OSB (Oriented Strand Board), contre-plaqué, mais aussi panneaux de fibres, utilisés p.ex. pour les planchers des ponts inférieurs.

Une des mesures les plus efficaces pour éviter des dommages de construction est, à côté du choix du matériau approprié, la protection préventive des matériaux contre les moisissures et les insectes.

Les matériaux dérivés du bois peuvent, dans des conditions défavorables, être attaqués par des champignons, tout comme les sortes de bois dont ils sont issus.

Les autres champignons qui peuvent attaquer le bois sont la moisissure bleue et les moisissures. Particulièrement l’amélioration de l’étanchéité à l’air et de l’isolation thermique dans les bâtiments modernes, liés à une mauvaise aération, peut conduire à des moisissures.

En raison de la structure spécifique des plaques d’aggloméré et de OSB, il n’y a, d’après la NE 335-3, pas de risque d’attaque d’insectes destructeurs du bois. Une attaque de termites est par contre possible, mais seulement dans les régions tropicales de même que dans le Sud de l’Europe et en France.
Le contre-plaqué peut être attaqué par des insectes destructeurs du bois et les termites, suivant les régions.
 

Produits

Wolsit®, Diffusit® ou Xyligen® : Wolman a le produit adapté aux exigences de la protection des matériaux dérivés du bois.

Procédé

En général, le produit de protection des matériaux dérivés du bois est ajouté directement à la colle au cours d’un procédé de mélange. Le procédé d’imprégnation en surface est utilisé pour la protection de champignons décolorant le bois.

Einloggen

Plaques de matériau dérivé du bois