Procédé sous pression et sous vide

Procédé d’imprégnation pour le bois prêt à être imprégné, c'est-à-dire que le taux d’humidité du bois doit, avant l’imprégnation, être inférieur à 30% (degré de saturation des fibres).
La dite imprégnation à plein temps garantit les meilleurs résultats. Lors de ce procédé, la phase de pression est maintenue jusqu’à ce que le bois n’absorbe plus de solution imprégnante. Pour une imprégnation réussie, les différentes étapes de ce procédé sont les suivantes: vide initial, remplissage de la cuve sous maintien du vide , pression.

De fortes pompes à vide évacuent l’air du bois et de la cuve d’imprégnation . La quantité d’absorption de solution imprégnante dépend du vide initial. Le vide doit être maintenu au cours du remplissage de la cuve de solution imprégnante. Puis, sous une forte pression, des pompes refoulantes font pénétrer cette solution en profondeur dans le bois.
Après un vide final, le bois, sec, peut quitter l’enceinte d’imprégnation.

Les sortes de bois ne peuvent pas être toutes imprégnées de la même façon. Pour le bois d’épicéa par exemple, il faut prévoir une phase de vide et une phase de pression beaucoup plus longues que pour le bois de pin.

Einloggen

Depuis plus de 150 ans, le bois est protégé industriellement. En 1903, le fondateur de notre maison, Dr.Karl-Heinrich Wolman, a construit l’enceinte d’imprégnation la plus grande du monde à l’époque.