Le callidie violacé ( Callidium violaceum )

Le callidie violacé ( Callidium violaceum ) fait partie des coléoptères. On le trouve sur l’écorce des résineux morts ou sur les résineux venant d’être abattus (épicéa et pin). Les dégâts apparaissent surtout dans les scieries, les parcs à bois ou dans les entreprises de transformation du bois. Il n’entre dans les maisons que si le bois de construction est attaqué, mais le danger n’est pas grave car le callidie violacé ne s’attaque pas au bois sec et aux boiseries.

Caractéristiques

Longueur : 8 à 16 mm. Couleur : fond noir, ailes luisantes bleu foncé à bleu violet. Pattes brun foncé, cuisses minces en haut et plus grosses en bas.
Larves : 2 cm de longueur en fin de stade. Couleur ivoire. Corps formé de bourrelets.

Comment s'attaque-t-il au bois ?

La femelle dépose ses œufs dans les fines fissures de l’écorce d’arbres morts ou venant d’être abattus. Les larves se développent entre l’écorce et le bois et creusent des galeries plates, dans lesquelles elles vivent environ 2 ans. Pour la transformation en chrysalide, elles se font un nid dans le bois.
L’éclosion se fait entre avril et juillet. Les orifices d’envol sont ovales et ont un diamètre de 4 à 6mm.

Quels dommages cause-t-il ?

Comme les larves se nourrissent de préférence de la couche se trouvant entre l’écorce et le bois, elles ne creusent pas de galeries profondes pendant leur développement. Pour la construction du nid, elles creusent une galerie de 50 mm de profondeur dans le bois .En général, la résistance des boiseries n’est pas altérée. Comme les œufs sont déposés sur l’écorce du bois frais, le bois sec et décortiqué n’est pas menacé par une nouvelle attaque de callidie violacé.

Einloggen