Insectes xylophages

Les insectes peuvent provoquer de gros dégâts sur le bois. Les insectes xylophages les plus répandus font partie de la famille des coléoptères, des guêpes, des fourmis et des termites. En cas d’attaque, il faut déterminer la sorte d’insecte et faire établir un diagnostic qui décidera du traitement nécessaire.

Insectes du bois frais et insectes du bois sec

Parmi les insectes xylophages, on distingue les insectes du bois frais et les insectes du bois sec.
Les insectes du bois frais déposent leurs œufs toujours sur du bois frais. Vu la durée de développement des larves dans le bois, l’éclosion des insectes peut se faire dans le bois d’œuvre. Toutefois, le bois d’œuvre ne peut être attaqué une deuxième fois.
Les insectes du bois sec, par contre, déposent, sur le bois sec, leurs œufs qui donneront naissance à des larves. Les jeunes coléoptères peuvent attaquer les bois de construction plusieurs fois ou même attaquer les boiseries voisines.

Parmi les insectes du bois frais, on distingue les bostryches, comme le bostryche liséré, le sirex, le perce-bois ou le longicorne variable.
Parmi les insectes du bois sec, on distingue l’hylotrupe, la vrillette, le lycte brun, l'anobiidé et les termites.

Comment les insectes détruisent-ils le bois ?

Pour la plupart des insectes xylophages, excepté les fourmis et les termites, les larves sont les éléments destructeurs du bois. Une fois les œufs déposés sur le bois, les larves se développent en l’espace de quelques jours et creusent des tunnels à l’intérieur du bois. L’ampleur des dégâts dépend de la sorte d’insecte et de l’importance de l’attaque. Les termites détruisent le bois aussi bien au stade de larve qu’au stade d’insecte.

Einloggen

Anobiidé
Larves d'anobiidé
Hylotrupes
Photos: Dr. Uwe Noldt, Hamburg