Champignons changeant la couleur du bois

Les champignons changeant la couleur du bois peuvent provoquer des colorations bleuâtres, marron et autres. Ces décolorations se limitent le plus souvent à l’aubier. Les rayons sont en général touchés en premier car les champignons ne peuvent pas décomposer la substance du bois et se nourrissent des glucides et des corps gras stockés dans les rayons de l’aubier. Bien qu’ils ne détériorent pas le bois, celui-ci peut perdre de sa valeur avec le temps.

Différentes colorations

Les décolorations provoquées par la pourriture bleue et les moisissures apparaissent surtout sur les résineux.
La pourriture bleue pénètre dans le bois et change sa couleur également à l’intérieur. Raboter le bois ne sert donc souvent à rien. Les spores des moisissures colorent le bois à la surface et provoquent des taches.
Des produits spéciaux anti-bleuissement ,à enduire si possible directement après la coupe, protègent le bois contre les décolorations provoquées par les moisissures.

Les décolorations sont-elles toujours provoquées par les moisissures ?

Pas tous les changements de couleur ne sont provoqués par des microorganismes. La saleté et la poussière se trouvant sur la surface des boiseries peuvent être prises pour des moisissures. Le bois coupé peut être décoloré à la suite de réactions avec des particules de fer. C’est le cas des arbres contenant du tannin, comme le chêne et le châtaignier, mais aussi du pin douglas, quand, lors du stockage ou de l’usinage, ils entrent en contact avec de l’eau qui renferme du fer. Les substances phénoliques du bois font une réaction avec les ions ferreux, provoquant des couleurs foncé.
D’autre part, le bois peut se décolorer dans l’arbre en vie, comme par exemple au cours de la formation du noyau rouge du hêtre.

Einloggen