Bangkirai (Shorea spp.)

Le bangkirai ( Shorea laevis) est un feuillu de la famille des Dipterocarpaceae et de la sous-famille des Dipterocarpoideae.
Appelé aussi Yellow Balau.

Habitat

Le Bangkirai pousse dans le Sud-Est de l’Asie, sur l’archipel nord-ouest malaisien (Célèbes, Kalimantan), en Inde, au Pakistan, à Sri Lanka, à Myanmar, en Thaïlande, au Laos, au Vietnam, au Cambodge et aux Philippines.

Caractéristiques

L’aubier d’une largeur de 3 à 8 cm a une teinte allant du gris clair au jaune pâle. Le cœur de bois, à l’abattage, a une teinte entre le jaune-marron et le vert. Quand il fonce, il devient marron olive. Le cœur ne contraste pas toujours avec l’aubier clair. Toutefois, les teintes peuvent varier fortement. Sous l’influence d’intempéries, le bois du bangkirai devient vite gris, comme beaucoup d’autres sortes de bois tropicaux.
Le bois de bangkirai est très dur. Masse volumique : 0,92g/cm3. Deux fois plus robuste que le bois de chêne.

Usinage

Le bois est facile à scier, à fraiser, à percer et à tailler. Lors du rabotage, le rubanage peut toutefois arracher des fibres.
Un contact avec le fer peut provoquer une coloration noirâtre sur le bois.

Résistance

Le bois de cœur du bangkirai est très résistant contre les champignons (catégorie de résistance 2 selon la norme DIN EN 350-2) et les termites. L’aubier n’est pas résistant. La résistance contre les destructeurs marins n’est pas suffisante.
On peut trouver des galeries d’alimentation creusées par les insectes destructeurs du bois.

Imprégnabilité

Le bois de cœur n’est pratiquement pas imprégnable (catégorie d’imprégnation 4 selon la norme DIN EN 350-2), par contre l’aubier se laisse très bien imprégner (catégorie d’imprégnation 1).

Domaines d'utilisation

Le bois de bangkirai est surtout utilisé pour les constructions solides (ponts, traverses de chemin de fer, sols). Egalement utilisé pour les revêtements de terrasses et les meubles de jardin).

Einloggen