Durabilité des différentes sortes de bois

La norme EN 350-2 sur la « durabilité naturelle du bois massif » compare la résistance des plus fréquentes sortes de bois européens contre les champignons destructeurs, contre les coléoptères s’attaquant au bois sec, contre les termites et contre les parasites d’eau de mer.
La classification de la durabilité naturelle contre les champignons destructeurs du bois se fait en cinq catégories :

Catégorie 1          très durable
Catégorie 2          durable
Catégorie 3          moyennement durable
Catégorie 4          peu durable
Catégorie 5          pas durable 

Classification des résineux et des feuillus quant à leur durabilité :



L’aubier n’est jamais durable, quelle que soit la sorte de bois. Mais également le cœur de la plupart des bois locaux n’est pas considéré comme particulièrement durable et nécessite donc, surtout pour les constructions extérieures ( avec et sans contact avec la terre), une protection particulière contre les parasites.

Einloggen

Bois de résineux our la construction d'une tour de refroidissement.
Protection durable par le procédé d'imprégnation sous pression en autoclave.