La forêt, un facteur économique

En Allemagne, par sa superficie, l’industrie forestière est le mode d’exploitation du sol le plus important, après l’agriculture. Elle occupe 11,1 millions d’hectares, soit 31% de la surface du pays, dont 9 millions d’hectares sont gérés par 28 000 exploitations forestières.

Plus de 90% du chiffre d’affaires d’une exploitation forestière est réalisé par la vente du bois qu’elle produit. D’autres produits de la forêt sont toutefois consommés. Ils sont, à l’exception de la vente de gibier, gratuits pour la consommation privée.

La sylviculture et l’industrie du bois contribuent à hauteur de 3% au PIB, emploient plus de 1 million de personnes et affichent un chiffre d’affaires de plus de 100 milliards d’euros. Si on leur additionne les autres acteurs du secteur industriel de fabrication et transformation de bois - comme l’industrie papetière, les métiers de l’imprimerie, les éditeurs, eux-mêmes dépendants de cette matière première - ainsi que les sous traitants et les transporteurs constituant le cluster « Forst und Holz », on atteint un nombre de 1,3 millions d’employés pour un chiffre d’affaires de 181 milliards d’euros (voir graphique). Ainsi, l’économie de la forêt et du bois constitue l’un des secteurs clefs de l’industrie allemande en termes de masse salariale et de chiffre d’affaires. D’après la définition de l’union européenne, ce secteur d’activité emploie plus de salariés que le secteur de l’automobile, et réalise un CA supérieur à celui de l’industrie électrique ou du génie mécanique.

L’importance de l’économie locale du bois va croître dans l’avenir. Cette tendance n’est pas seulement liée à la capacité d’innovation, mais aussi aux réserves de cette matière première. Grâce aux évolutions récentes dans la technologie et la construction, l’économie du bois peut reconquérir son ancien terrain traditionnel : le bâtiment. Un autre aspect: peu de déchets sont produits lors du façonnage et de la transformation du bois. Tous les sous-produits et restes issus de la fabrication par une branche de l’industrie servent de matière première précieuse à une autre, ou pour sa propre production d’énergie.

Einloggen